La certification clinique d’OAC

Passer à : Qu’est-ce que la certification clinique? | Raisons d’obtenir la certification | Devenir cliniquement certifié | Conserver la certification clinique | FAQ

 

Qu’est-ce que la certification clinique?

Les membres d’OAC cliniquement certifiés sont des orthophonistes et des audiologistes qui ont démontré leur engagement à atteindre et à conserver un niveau supérieur d’excellence professionnelle grâce à la formation continue. Créée en 1987, la certification clinique est depuis longtemps perçue comme un titre de compétence professionnel national reconnu par les employeurs, le public et vos pairs.

La certification clinique est un processus volontaire. Les personnes qui obtiennent la certification clinique ont satisfait à des normes académiques et professionnelles rigoureuses, généralement au-delà des exigences minimales d’accès à l’exercice. Elles ont les connaissances, les compétences et l’expertise leur permettant d’offrir des services cliniques de qualité, et elles participent activement à des séances de perfectionnement professionnel continu pour tenir à jour leur certification.

Afin de devenir cliniquement certifiés, les candidats doivent réussir l’examen de certification clinique pour démontrer leurs connaissances et leurs compétences en audiologie ou en orthophonie. Les membres cliniquement certifiés doivent s’adonner à des activités de formation continue sur une base régulière, conserver leur adhésion auprès d’OAC et souscrire au Code d’éthique d’OAC.

La certification clinique est exclusivement offerte aux membres d’OAC. À l’heure actuelle, plus de 5 000 membres d’OAC sont cliniquement certifiés, comme l’indique leur titre de compétence O(C) ou Aud(C).

 


 

Les cinq principales raisons d’obtenir la certification

1. Viser l’excellence

La certification clinique auprès d’OAC démontre que vous avez atteint un niveau supérieur d’excellence et que vous êtes engagé à tenir à jour vos connaissances et compétences dans la profession.

2. Se démarquer

Incluez vos titres de compétence quant à la certification clinique d’OAC, O(C) ou Aud(C), chaque fois que votre nom apparaît et montrez au monde entier votre engagement en matière d’excellence.

3. Possibilités d’emploi et avancement

Les employeurs et le public valorisent les professionnels qui ont dépassé les exigences minimales durant leur formation. En fait, certains employeurs embauchent exclusivement des orthophonistes et des audiologistes cliniquement certifiés. 

4.  Possibilités d’accès à un cabinet privé

Au moment de consulter un cabinet privé, les consommateurs sont plus enclins à sélectionner un professionnel qui est cliniquement certifié au lieu d’un qui ne l’est pas. De plus, certaines sociétés d’assurance ne remboursent les frais que pour les services qui ont été fournis par un orthophoniste ou un audiologiste cliniquement certifié.

 5.  Être reconnu au Canada et ailleurs

Bon nombre des employeurs internationaux et des associations internationales reconnaissent la certification d’OAC comme une preuve que vous répondez à l’exigence de reconnaissance de vos compétences dans un autre pays. En savoir davantage.

 


 

Devenir cliniquement certifié

Il existe trois étapes pour devenir cliniquement certifié :

Étape no 1 : Demander à passer l’examen de certification clinique d’OAC

Étape no 2 : Passer et réussir l’examen de certification clinique d’OAC

Étape no 3 : Présenter la documentation exigée à OAC

  1. les relevés de notes indiquant le diplôme obtenu; 
  2. le formulaire, dûment rempli et signé, des heures cliniques effectuées :

Formulaires des heures cliniques en audiologie (cliquez ici pour une description des exigences en matière d’heures cliniques)

Formulaire des heures cliniques en orthophonie (cliquez ici pour une description des exigences en matière d’heures cliniques)

Dates limites de présentation des documents :

Les candidats formés au Canada doivent présenter ces documents avant la fin de l’année civile au cours de laquelle ils ont réussi l’examen.

Les candidats formés à l’étranger qui ont passé l’examen à la demande d’un organisme de réglementation doivent présenter ces documents dans les 12 mois suivant la réussite de l’examen.

Félicitations!

Une fois que nous aurons traité vos documents, vous recevrez une attestation de certification clinique et pourrez commencer à utiliser les titres de compétence en matière de certification — O(C) ou Aud(C) — dans votre signature professionnelle.

 


 

Maintenir la certification clinique

Il y a trois exigences pour conserver la certification clinique auprès d’OAC. Si vous êtes un membre certifié, vous devez : 

  1. renouveler votre adhésion auprès d’OAC tous les ans;
  2. accumuler 45 équivalents de formation continue (ÉFC) au cours de chaque cycle de certification triennal*;
  3. déclarer le maintien de votre certification clinique à la fin de votre cycle de 3 ans (une nouvelle exigence à compter de 2016).
    • À noter : Si vous faites partie du Cycle C (2015-2016-2017), dans le cadre de votre processus de renouvellement 2018, vous serez tenu de déclarer le maintien de votre certification clinique

*Votre cycle de 3 ans commence au cours du mois de janvier suivant l’obtention de votre attestation de certification clinique.

Nous avons créé un formulaire de consignation des ÉFC téléchargeable pour aider les membres à assurer le suivi de leurs activités de formation continue.

 


 

FAQ

Q. : La certification clinique équivaut-elle à un permis d’exercice?

R. : Non. La certification clinique n’est pas un permis  d’exercice. Les ordres professionnels provinciaux, qui protègent le public, offrent des permis ou autorisations aux personnes qui satisfont aux exigences d’accès à l’exercice

Si vous travaillez dans une province réglementée, vous devez demander une inscription auprès de l’ordre professionnel, même si vous êtes cliniquement certifié.

Dans les provinces non réglementées, les employeurs peuvent exiger la certification clinique auprès d’OAC. Nous vous encourageons à vous familiariser avec les exigences des provinces et des employeurs.

Q. : La certification clinique auprès d’OAC est-elle obligatoire pour travailler au Canada?

R. : Non. La certification clinique auprès d’OAC est un titre de compétence volontaire qui indique l’excellence professionnelle. Elle n’est pas exigée pour l’inscription auprès des organismes de réglementation provinciaux.

Q. : Deviendrai-je décertifié si je ne paye pas mes cotisations de membre auprès d’OAC?

R. : Oui. Une des exigences de conservation de la certification clinique est que vous renouveliez votre adhésion tous les ans. Il n’y a pas de frais supplémentaires pour la certification clinique — les membres certifiés versent les mêmes droits d’adhésion que les membres non certifiés.

Q. : Puis-je devenir membre d’OAC sans être certifié?

R. : Oui. Vous pouvez toujours profiter des avantages d’une adhésion auprès d’OAC si vous ne souhaitez pas devenir certifié ou conserver votre certification clinique.

Q. : J’étais cliniquement certifié dans le passé. Comment puis-je retrouver ma certification?

R. : Vous devez effectuer le processus de certification clinique de nouveau, ce qui comprend passer et réussir l’examen de certification clinique.

Q. : Comment puis-je demander une lettre de dossier en règle auprès d’OAC?

R. : Pour demander une lettre de dossier en règle auprès d’OAC pour des membres cliniquement certifiés d’OAC, veuillez présenter un formulaire de demande (disponible en anglais seulement) dûment rempli à certification@sac-oac.ca.


 

Des questions?

Téléphone: 1.800.259.8519

Courriel: Certification@sac-oac.ca