Les partenaires de la défense des intérêts

Avec plus de 6 000 membres à l’échelle du pays, nos chiffres parlent d’eux-mêmes. Mais parfois, lorsque les défis sont vraiment de taille, il est utile d’allier ses forces avec celles d’organisations aux visées similaires.

OAC appartient à plusieurs coalitions, qui cherchent toutes à améliorer la qualité des soins de santé et l’accès à ces soins au Canada. Ci-dessous se trouvent une liste de quelques-uns des groupes avec lesquels nous sommes affiliés ainsi que des renseignements sur leurs mandats et leur membriété. 

Health Action Lobby (HEAL)

HEAL est une coalition des associations nationales du secteur de la santé et de défense des consommateurs, y compris des organismes affiliés, qui représente plus d’un demi-million de fournisseurs et de consommateurs de soins de santé. Son mandat est de protéger et de renforcer le système de soins de santé du Canada. Le HEAL a été créé en 1991 par suite d’une préoccupation à propos de l’érosion du rôle du gouvernement fédéral pour ce qui est de l’appui au système national des soins de santé.

Principes directeurs du HEAL pour la santé et les soins de santé

  • La santé et les soins de santé sont des valeurs précieuses pour tous les Canadiens. 
  • La santé englobe beaucoup plus que la simple prestation des soins de santé, et comprend la promotion de la santé, la prévention de la maladie et les déterminants sous-jacents de la santé dans le contexte des politiques d’intérêt public sur la santé et des collectivités en santé. 
  • L’accès à des soins de santé de qualité, indépendamment de la capacité d’une personne à les payer, est une valeur canadienne fondamentale fondée sur le principe de la justice sociale. 
  • La sauvegarde du système de soins de santé national exige que l’on adhère à un ensemble commun de principes. 
  • Des ressources limitées sont disponibles pour maintenir et protéger la santé des Canadiens et pour financer le système national d’assurance-maladie.

La priorité actuelle du HEAL est accordée aux ressources humaines en santé.

Canadian Coalition for Public Health in the 21st Century (CCPH21)

Contexte

  • La Canadian Coalition for Public Health in the 21st Century (CCPH21) est un réseau national d’organismes sans but lucratif, d’associations professionnelles, de fondations de charité et de chercheurs universitaires qui partagent l’objectif commun d’améliorer et de soutenir la santé des Canadiens.
  • CCPH21 a été créée en mai 2003 et compte maintenant 37 organisations membres.

Mandat

  • Le principal objectif de la CCPH21 est de promulguer des politiques publiques pour instaurer des fonctions de santé publique adéquates et diffuser de l’information visant à protéger et promouvoir la santé et à prévenir les maladies et les blessures.
  • La Coalition veut aider les parties prenantes à collaborer pour l’avenir de la santé publique en lançant des idées et en proposant des orientations stratégiques pour susciter un débat dans la population et entre les décideurs.

Principes de la coalition

  • La santé publique est une responsabilité pancanadienne qui exige un leadership national et une approche coopérative entre les différents secteurs et les ordres de gouvernement.
  • Le réseau de la santé publique s’occupe de la santé des populations; son mandat est complémentaire à celui du système de santé.
  • Les approches de santé publique se prêtent particulièrement bien à la lutte contre les blessures et les maladies transmissibles et non transmissibles; pour avoir une population en santé, il faut aborder ces problèmes de façon intégrée.
  • Les activités de santé publique peuvent soulager la pression sur le système de santé.
  • Le financement de la santé publique est un investissement stratégique essentiel pour les Canadiens et pour l’économie.
  • Le Canada a besoin d’une action et d’un investissement immédiats et soutenus en santé publique pour protéger, promouvoir et préserver la santé de tous ses habitants.

Réalisations

  • La CCPH21 a promulgué :
    • la création et le financement de l’Agence de la santé publique du Canada;
    • l’élaboration d’une Stratégie nationale d’immunisation;
    • la création et le financement d’écoles spécialisées en santé publique.
  • Elle a préparé et distribué des infos-éclair pour sensibiliser la population aux grands problèmes de santé publique.
  • Elle a préparé et présenté son opinion sur les investissements fédéraux en santé publique au Comité permanent des finances.
  • Elle a préparé et distribué à tous les candidats à l’élection fédérale un document d’information recommandant vivement au gouvernement fédéral d’adopter une vision durable et d’appuyer la santé publique.

Canadian Health Leadership Network (CHLNET)

Mandat

Le CHLNET est un réseau non constitué, composé d’organisations et de particuliers en santé qui cherchent tous à repérer, à constituer, à appuyer et à célébrer les leaders de toutes les professions de la santé et de tout le cycle de vie du leadership.

Extended Healthcare Professions Coalition (EHPC)

Regroupement de sept associations de la santé, notamment OAC, l’ACE, l’ACP, les diététistes et les travailleurs sociaux.

Mental Health Table for Regulated Health Professionals (MHT)

Contexte

L’attention nationale accordée à la santé mentale et à la collaboration interprofessionnelle en matière de prestation de soins en santé mentale au Canada s’est accentuée au cours des dernières années. Les prestataires de soins de santé réglementés reconnaissent un besoin continu pour un lieu leur permettant de partager, de réseauter et d’explorer les problèmes et les perspectives en ce qui touche la progression de la promotion de la santé mentale et la prestation de soins de santé mentale de première ligne[1] au Canada. L’inauguration récente de la Commission de la santé mentale du Canada (CSMC) en 2007 offre de nouvelles possibilités de transformer les soins en santé mentale; un processus dans le cadre duquel les pourvoyeurs de services de première ligne auront un rôle important à jouer. Les professionnels de soins de santé réglementés ne représentent qu’un ensemble d’intervenants en santé mentale au Canada. Les professionnels de la santé demeurent engagés à créer des partenariats avec les consommateurs, les familles, les collectivités, les institutions et le gouvernement pour faire progresser la santé mentale et les soins en santé mentale. La participation des associations de professionnels de la santé à la MHT ne remplace pas ni n’empêche une association membre de s’employer par ailleurs à faire équipe, à communiquer ou à s’affilier avec tout autre intervenant en santé mentale.

Mandat

La MHT compte plusieurs buts connexes notamment les suivants :

  • Participer à l’identification des problèmes communs aux communautés des professionnels de la santé dans la mesure où ils touchent à la santé mentale de nos patients. Utiliser les connaissances existantes pour recommander des stratégies visant à corriger les problèmes communs.
  • Par consensus, entreprendre une action concertée sur les stratégies clés visant à transformer la prestation de soins de santé mentale.
  • Échanger et partager de l’information entre les associations participantes.
  • Contribuer à la connaissance interprofessionnelle fondée sur la promotion de la santé mentale et la prestation de soins de santé mentale en collaboration.
  • Communiquer les résultats et les produits de nos délibérations et activités aux membres et autres intervenants et partenaires (p. ex. consommateurs, familles, communautés, institutions et gouvernements).
  • Assurer la liaison avec d’autres intervenants et partenaires en santé mentale (p. ex. consommateurs, familles, communautés, institutions, gouvernements).
  • Répondre collectivement à la CSMC et travailler en collaboration avec elle.

Membriété

  • Toute association des professionnels en soins de santé réglementés touchée par les questions de santé mentale.

Actuellement, la Table sur la santé mentale se compose des organisations suivantes :

  • Orthophonie et Audiologie Canada
  • L’Association canadienne des ergothérapeutes
  • L’Association canadienne des travailleuses et travailleurs sociaux
  • La Fédération canadienne des infirmières et infirmiers en santé mentale
  • L’Association médicale canadienne
  • L’Association des infirmières et infirmiers du Canada
  • L’Association des pharmaciens du Canada
  • L’Association canadienne de physiothérapie
  • L’Association des psychiatres du Canada
  • La Société canadienne de psychologie
  • Les Infirmières et infirmiers psychiatriques enregistrés du Canada
  • Le Collège des médecins de famille du Canada

[1] Première ligne signifie les soins de santé mentale fournis directement à un patient, mais qui n’est pas nécessairement de premier soin ou n’y est pas limité.