Le trouble du traitement auditif

Lignes directrices canadiennes relatives au trouble du traitement auditif 

Le 13 décembre 2012, le Groupe directeur canadien interorganisationnel en orthophonie et audiologie (GDCI), un consortium d’associations professionnelles, d’organismes de réglementation provinciaux et de programmes universitaires ont rendu publiques les Lignes directrices canadiennes relatives au trouble du traitement auditif chez les enfants et les adultes : évaluation et intervention. Les lignes directrices offrent un cadre de travail avec les personnes atteintes de ce trouble. 

À titre de membre du GDCI, OAC a bon espoir que ces lignes directrices jetteront de la lumière sur le TTA et aideront à faire en sorte que ce trouble soit géré de manière uniforme à l’échelle du Canada.

Télécharger les lignes directrices. Remarque : Le présent document et les matériaux ci-dessous ont été créés à l’origine lorsque Orthophonie et Audiologie Canada portait la dénomination sociale « Association canadienne des orthophonistes et audiologistes ». 

Les relations avec les médias

Le 13 décembre 2012, OAC a organisé une conférence de presse sur la Colline du Parlement et diffusé un communiqué de presse aux débits médiatiques à l’échelle du Canada. Vu que le trouble du traitement auditif (TTA) est un trouble complexe et que nous souhaitions transmettre le message au plus grand nombre possible de personnes, nous avons choisi de concentrer nos efforts sur un message spécifique touchant le TTA : le cas des enfants et l’importance de sensibiliser les gens pour faire en sorte que les enfants atteints de TTA ne soient pas laissés pour compte. 

L’article a été repris par les débits médiatiques à l’échelle du pays et nous avons réalisé plusieurs entrevues auprès de la presse écrite, de la radio et de la télévision. 

Rehausser le profil du TTA

Dans le cadre de notre édition 2013 du Mois de la parole et de l’audition qui portait sur l’identification précoce et l’intervention, nous avons élaboré et distribué de la documentation pour aider à augmenter la sensibilisation au TTA parmi les parents, les aidants naturels et les professionnels de la santé.