Les partenaires de la défense des intérêts

Avec plus de 6 400 membres à l’échelle du pays, nos chiffres parlent d’eux-mêmes. Mais parfois, lorsque les défis sont vraiment de taille, il est utile d’allier ses forces avec celles d’organisations aux visées similaires.

OAC appartient à plusieurs coalitions, qui cherchent toutes à améliorer la qualité des soins de santé et l’accès à ces soins au Canada. Ci-dessous se trouvent une liste de quelques-uns des groupes avec lesquels nous sommes affiliés ainsi que des renseignements sur leurs mandats et leur membriété. 

 

L'Alliance pancanadienne d'associations professionelles d'orthophonie et d'audiologie (APC)

Qu’est-ce que l’Alliance pancanadienne (APC)?
L’Alliance pancanadienne est un groupe qui réunit des associations provinciales et territoriales d’orthophonistes et d’audiologistes* ainsi que l’association nationale, soit Orthophonie et Audiologie Canada (OAC/SAC).

Que fait l’APC?

  • Il s’agit d’un groupe d’information et de réseautage où l’on échange des nouvelles, des idées et des ressources au sujet des enjeux professionnels liés aux troubles de la parole, du langage et de l’audition.
  • Il s’agit d’un groupe qui adopte des plans d’action qui soutiennent le travail des professionnels de l’orthophonie et de l’audiologie partout au Canada par le biais de leurs associations provinciales et territoriales. C’est une alliance qui permet de collaborer à propos d’enjeux qui ont des répercussions sur nos organismes professionnels et les clients auxquels nos professions fournissent des services.
  • Il s’agit d’un groupe de réseautage qui détermine les questions prioritaires devant faire l’objet de revendications et de mesures tout en respectant les rôles complémentaires des associations membres à l’échelle provinciale, territoriale et nationale.
  • Des réunions ont lieu tout au long de l’année afin de coordonner le travail des associations membres, ce qui comprend notamment la défense des intérêts, la sensibilisation et l’information du public, ainsi que ce qui concerne les avantages des membres et les médias sociaux.
  • Elle représente ses membres dans l’ensemble du Canada par le biais de leurs associations provinciales et territoriales.

 

Organizations for Health Action (HEAL)

HEAL (Organizations for Health Action) est une coalition qui réunit 40 organismes nationaux en soins de santé et qui se consacre à l’amélioration de la santé des Canadiennes et des Canadiens, ainsi que de la qualité des soins qu’ils reçoivent. Nos membres sont des associations regroupant des professionnels de la santé réglementés et des organismes de santé à but non lucratif qui fournissent une variété de services de soins de santé partout au Canada.

Créée en 1991, HEAL représente maintenant plus de 650 000 fournisseurs (et consommateurs) de soins de santé. HEAL, en tant qu’organisme, est très bien placée pour être chef de file en ce qui a trait aux enjeux et aux innovations qui contribuent à façonner et à remanier les soins de santé à l’échelle nationale. L’un des principaux points sur lesquels HEAL se concentre est la promotion de solutions et de transformations durables du système de santé qui auront un effet permanent sur la santé et le bien-être de l’ensemble des Canadiennes et des Canadiens.

Puisqu’il s’agit d’une coalition nationale, les décisions de HEAL sont fondées sur une approche consensuelle. La coalition tient quatre rencontres par année dans le but de :

  • Partager de l’information entre les organismes;
  • S’occuper des enjeux stratégiques qui sont importants pour tous les membres;
  • Rencontrer des organismes externes pour discuter d’enjeux politiques qui ont de l’importance et représentent un intérêt mutuel.

 

Canadian Coalition for Public Health in the 21st Century (CCPH21)

Contexte

  • La Canadian Coalition for Public Health in the 21st Century (CCPH21) est un réseau national d’organismes sans but lucratif, d’associations professionnelles, de fondations de charité et de chercheurs universitaires qui partagent l’objectif commun d’améliorer et de soutenir la santé des Canadiens.
  • CCPH21 a été créée en mai 2003 et compte maintenant 21 organisations membres.


Mandat

La CCSP21 promulgue des politiques publiques qui visent à instaurer des fonctions de santé publique adéquates et à diffuser de l’information afin de protéger et de promouvoir la santé et de prévenir les maladies et les blessures.

La CCSP21 veut aider les parties prenantes à collaborer pour l’avenir de la santé publique en lançant des idées et en proposant des orientations stratégiques pour susciter un débat dans la population et entre les décideurs.


Principes de la coalition

  • La santé publique est une responsabilité pancanadienne qui exige un leadership national et une approche coopérative entre les différents secteurs et les ordres de gouvernement.
  • Le réseau de la santé publique s’occupe de la santé des populations; son mandat est complémentaire à celui du système de santé.
  • Les approches de santé publique se prêtent particulièrement bien à la lutte contre les blessures et les maladies transmissibles et non transmissibles; pour avoir une population en santé, il faut aborder ces problèmes de façon intégrée.
  • Les activités de santé publique peuvent soulager la pression sur le système de santé.
  • Le financement de la santé publique est un investissement stratégique essentiel pour les Canadiens et pour l’économie.
  • Le Canada a besoin d’une action et d’un investissement immédiats et soutenus en santé publique pour protéger, promouvoir et préserver la santé de tous ses habitants.


Réalisations

  • La CCPH21 a promulgué :
    • la création et le financement de l’Agence de la santé publique du Canada;
    • l’élaboration d’une Stratégie nationale d’immunisation;
    • la création et le financement d’écoles spécialisées en santé publique.
  • Elle a préparé et distribué des infos-éclair pour sensibiliser la population aux grands problèmes de santé publique.
  • Elle a préparé et présenté son opinion sur les investissements fédéraux en santé publique au Comité permanent des finances.
  • Elle a préparé et distribué à tous les candidats à l’élection fédérale un document d’information recommandant vivement au gouvernement fédéral d’adopter une vision durable et d’appuyer la santé publique.


Extended Healthcare Professions Coalition (EHPC)

Regroupement d'onze associations de la santé, notamment:

  • L’Association canadienne des ergothérapeutes
  • L’Association canadienne des travailleuses et travailleurs sociaux
  • L’Association canadienne des optométristes
  • L’Association chiropratique canadienne
  • L'Association dentaire canadienne
  • L’Association canadienne des hygiénistes dentaires
  • L’Association des pharmaciens du Canada
  • L’Association canadienne de physiothérapie 
  • La Société canadienne de psychologie
  • Les diététistes du Canada
  • Orthophonie et Audiologie Canada

 

Alliance pour la santé auditive du Canada

L’Alliance pour la santé auditive du Canada est constituée d’organismes de la santé auditive qui travaillent ensemble afin d’échanger de l’information et d’atteindre un but commun, soit d’être le porte-parole national du secteur de la santé auditive, ainsi que des professions et des communautés représentées par ce secteur.
 

 Grâce à la collaboration, elle orientera l’avenir du secteur de la santé auditive en :

  • permettant aux organismes représentés de s’exprimer d’une seule voix dans la défense des intérêts, les relations gouvernementales et la sensibilisation aux questions d’intérêt commun;
  • s’associant pour l’avancement des questions politiques, législatives, réglementaires et relatives aux consommateurs qui sont communes aux organismes qui la constituent;
  • coordonnant la recherche ainsi que les propositions ou soumissions au gouvernement sur des questions d’intérêt commun;
  • faisant mieux connaître la santé auditive et les conséquences de la perte auditive;
  • faisant appel aux gouvernements pour qu’ils traitent la perte auditive comme un problème de santé publique.

[1] Première ligne signifie les soins de santé mentale fournis directement à un patient, mais qui n’est pas nécessairement de premier soin ou n’y est pas limité.